Trucs et astuces pour apprendre l’anglais en s’amusant

10 trucs et astuces pour apprendre rapidement l’anglais

1 – Le post-iteur fou.

post it

Quand on apprend l’anglais,  ce qu’on retient le plus facilement, hormis les mots transparents (comprendre par là des mots anglais qui ressemblent visuellement à leur traduction française, clear/clair par exemple) ce sont les mots correspondant aux objets et situations de notre quotidien.

Par exemple, une technique qui fonctionne bien, c’est de mettre des Post-it sur les objets de votre quotidien !

Bon je vous l’accorde, le post-it sur sa fourchette ce n’est pas très malin et plutôt embêtant. A chaque objet sa technique ! Pour votre fourchette, au lieu de coller un Post-it sur la fourchette même, collez-le plutôt sur le tiroir de la cuisine contenant vos couverts (et dans l’ordre de rangement tant qu’à faire).

Vous pouvez aussi Post-iter votre télévision, votre lit, vos étagères à vêtements, votre salle de bain, votre animal de compagnie, la boule à neige ramenée de votre dernier voyage à Pétaouchnok, la vieille carabine trônant au-dessus de votre cheminée et qu’on se transmet de génération en génération, votre stylo espion acheté pour ENFIN savoir ce que faisait votre femme pendant deux heures dans la salle de bain, votre chapeau de cow-boy ramené du OK Choral, votre vuvuzela acheté 45€ servi une fois pendant la coupe du monde 2010, votre panoplie de lapine achetée pour le strip-tease de St Valentin jamais utilisée pour cause d’homme volage…

 

2 – Englishman jusqu’au bout des oreilles.

english man

Pour la compréhension orale, rien de tel que d’écouter de la musique en anglais !

Vous me direz, pas compliqué vu que 90% de ce que vous écoutez sur internet, à la radio ou à la télévision est en anglais. Le tout est de choisir les morceaux qui seront compréhensibles et surtout utiles en termes de vocabulaire.

Vous pouvez d’ores et déjà éliminer la quasi-totalité du rap Américain. Et oui connaître la traduction de « suck bitch ! » et de « Dat ass ! » ne vont pas vraiment vous aider dans la vie et dont vous ne comprendriez pas la moitié du texte (les Américains eux-mêmes ont déjà du mal c’est pour dire…)

Oubliez aussi les chansons composées de seulement quatre mots comme « Born to be alive », ne perdez pas votre temps…

Même écouter de la musique tout en faisant autre chose (nourrir les poules, faire à manger, batailler en changeant l’ampoule, nettoyer le siphon de l’évier, étendre le linge…) peut aider un peu pour des choses comme s’habituer au rythme naturel et au discours en anglais. Bien que le plus de temps et d’attention que vous donnez à une chanson plus vous apprendrez de l’écouter à nouveau à l’avenir.

3 – L’internaute modèle

internaute

La plupart des sites d’apprentissage de l’anglais en ligne proposent une semaine gratuite de cours en ligne ou via la newsletter, de recevoir une leçon gratuite par semaine.

Si vous le faites sur plusieurs sites vous pourrez avoir votre leçon quotidienne gratuite et assouvir votre rêve d’autodidacte.

De plus, via votre smartphone vous pourrez lire ces documents sur le chemin de l’école, dans les transports en commun

 

4 – Le faux touriste

touriste-allemand

Chaque grande ville possède, a son office de tourisme, des prospectus destinés aux touristes étrangers. Vous en trouverez forcément en anglais !

La lecture, hormis le fait de s’habituer aux formes verbales, permet d’améliorer sa compréhension et son vocabulaire, notamment pour les personnes ayant une bonne mémoire visuelle.

 

5 – la Conchita Anglo-saxonne

menage musique

Pendant que vous effectuez vos tâches ménagères, mettez une radio Anglophone.

Même chose que pour la musique, vous vous habituerez petit à petit aux intonations et à la prononciation des mots même si vous ne l’écoutez que d’une oreille.

De plus, en changeant régulièrement de station, vous vous habituerez également aux différents accents !

6 – Les devoirs maison

intello 1

A l’instar de Jean-Edouard le premier de la classe, vous pouvez faire des devoirs supplémentaires à la maison.

Vous pouvez simplement penser en Anglais. Ainsi  « Je dois faire la vaisselle » devient « I have to do the washing-up ».

Si comme moi la phrase que vous prononcez le plus est : “J’ai faim”, alors apprenez bien la traduction (“I am hungry”) car elle pourrait vous sauver la vie si vous participez à l’émission Koh-Lanta par exemple.

Comme chaque bon plat s’accompagne de sa boisson, n’oubliez pas d’apprendre la phrase : « Where is the wine ? ».

7 – Jean-Edouard, le retour.

intello 2

Nous avons tous un moment de disponible dans la journée, que ce soit au travail, ou dans le bus, aux toilettes …

Notre concentration étant au paroxysme (je trouve ce mot joli, pardonnez-moi.) à ce moment-là, il est fort utile d’avoir une liste de vocabulaire sur soi, dans le sac, dans la poche, collée au mur des toilettes etc…

Si le temps est vraiment trop court, choisissez les mots que vous voulez apprendre en premier, et vous les retiendrez plus facilement (notre cerveau fait des miracles).

8 – Jean-Edouard l’organisateur

planificateur

Apprendre des mots de vocabulaire en vrac, sans lien entre eux, est assez difficile.

Pour se faire, classez-les par catégorie ou par thématique pour mieux les retenir. De cette manière, vous trouverez des moyens mémo-techniques pour les relier entre eux.

Par exemple : Pour les animaux, faites une chaine alimentaire : ver de terre > poule > renard

NB : Certaines exceptions existent, comme le requin, normalement mangé par l’Homme, qui peut se rebeller.

NB N°2 :  Cette technique devrait être assez facile pour vous sachant que vous êtes déjà adeptes de Youporn et de ses différentes catégories.

9 – Briller en société

C’est connu, l’anglais c’est « hype », « chic », « in » et tout ce que vous voulez.

Pour cette raison, vous pouvez vous entraînez en insérant quelques mots d’anglais dans vos sms/mails.

Evitez les « Comment ça va aujourd’hui ? » mais privilégiez les « Comment ça va today ? »

10 – Etre un bon manager

Tout bon manager sait qu’il faut planifier, alors planifiez ! Fixez-vous des objectifs !

Ne vous surestimez pas trop, vous n’êtes pas à l’abri d’un apéritif surprise organisé par vos ami(e)s, ou d’avoir oublié « le match de l’OM à ne surtout pas rater ».

 

Vous l’aurez compris, peu importe comment vous vous y prenez, le principal c’est d’utiliser les techniques que vous préférez et de faire d’une manière ludique et amusante !

En espérant vous voir conquérir l’Amérique un jour …

 

 

Ma passion

Bonjour,

 

Ceux qui me connaissent un tant soit peu savent que je voue un vrai culte aux requins. Symbole de puissance, du règne animal et de la chaîne alimentaire, prédateur jamais mis en danger hormis par l’homme, le requin est la perfection de la nature à mes yeux, et c’est pourquoi dès que je peux j’essaie de sensibiliser les gens sur la protection des requins (toutes espèces confondues).

Je pourrai écrire un bouquin de 800 pages sur le sujet tellement j’ai de choses à dire, alors je vais tâcher d’être concis et percutant.

 

I – Qui sont les requins ?

Les requins sont des poissons (bah oui c’est idiot mais bon) de grande taille, pourvus de mâchoires impressionnantes de plusieurs centaines de dents qui font d’eux les plus grands prédateurs des océans avec les orques. On peut les comparer aux lions, tant ils sont les rois sous l’eau, au sommet de la chaîne alimentaire. Ils sont apparus bien avant les dinosaures sur Terre, et ont survécu à toutes les catastrophes climatiques en s’adaptant. Fait intéressant, les requins ont très peu évolué physiquement depuis leur apparition sur il y a 410 millions d’années.

Les espèces les plus connues sont : Le requin blanc, le mako, pointe-noire (et blanche), marteau, bouledogue, tigre, baleine…

Ma passion  dans Septembre 2013 requin-blanc_0

Requin blanc

mako-001-jpg dans Septembre 2013

Requin mako

 

blog8

Requin pointe blanche

requin_marteau

Requin marteau

requin_bouledogue

Requin bouledogue

 

requin-tigre4

Requin tigre

requin-baleine-2

Requin baleine

requin-renard

Requin renard, mon préféré avec le requin blanc

 

II – A quoi servent-ils ?

 

Les requins sont ESSENTIELS au maintien de l’écosystème sous-marin. En effet, étant les maîtres de la chaîne alimentaire océanique, ils régulent la quantité d’espèces vivantes, que ce soit poissons, algues ou encore corps microscopiques .

Evidemment, ils agissent uniquement directement sur les poissons en se nourrissant, mais les poissons impactent sur les algues, qui elles-mêmes agissent sur les corps microscopiques, vous l’aurez compris, tout est lié.

 

III – Sont-ils dangereux ?

Contrairement à l’image que nous montrent les médias, le requin est TOTALEMENT INOFFENSIF . Je vous vois arriver avec vos gros sabots : « En attendant il y a quand même plusieurs morts chaque année à cause d’eux !!! »

Oui certes, mais comparons :

 

Distributeur automatique de boissons = 150 morts/an

Elephants = 350 morts/an

Sel = 30 000 morts/an

Chiens = 250 morts/an

Méduses = 100 morts/an

Serpents = 50 morts/an

Requins = 8 morts dans le monde en 2012.

requin

Que dire de plus ? Rien.

 

Ils ont bien plus peur de nous que ce que nous avons peur d’eux. Lorsqu’un requin attaque un Homme c’est parce qu’il le confond avec un autre animal (tortue ou phoque) . Tous les spécialistes sont d’accord sur le sujet, lorsque le requin se rend compte de son erreur après sa morsure il relâche sa proie et s’en va . Il n’y a, à ce jour, aucune preuve du décès d’un humain dévoré par un requin, les décès sont les conséquences d’une morsure soignée trop tard.

Les requins migrent vers les côtes à cause du fait de la pollution des océans et de la destruction de leur écosystème, ils n’ont pas d’autres choix que de se rapprocher des côtes, et donc des humains. C’est exactement ce qu’il se passe à la Réunion, mais aussi pour la Floride, l’Afrique du sud, l’Australie…

Notre opinion à propos des requins est biaisée par le film que nous avons tous vu : « Les dents de la mer » et tous les remakes qui ont suivi (aussi pourri les uns que les autres par ailleurs) mais aussi par les lobbys concernant la pêche des requins pour leurs ailerons.

Oui je sais ce que vous vous dites, le mec il est parano, il parle de lobby et tout … Mais désolé c’est prouvé. Plusieurs documentaires ont été tourné à ce sujet, le trafic d’ailerons de requins est tellement rentable, que le seul trafic qui est plus rentable est le marché de la drogue . Même le trafic d’armes est en dessous du trafic d’ailerons de requins.

Je n’ai pas l’habitude de défendre la cause animale, loin de là, mais quand vous voyez les requins assassinés de la sorte, assommés, découpés pour ne laisser que le tronc sans ailerons ni nageoires puis jetés à l’eau, couler jusqu’au fond et mourir d’agonie, j’en ai les larmes aux yeux et des hauts le coeur. C’est dégoûtant, simplement répugnant et misérable. On tue ces requins pour une poignée de privilégiés qui sont persuadés que les ailerons de requins ont des vertus médicinales, c’est faux. Plusieurs études très sérieuses ont été menées sur le sujet, et aucun résultat concluant n’est apparu.

IV – Conclusion

Je ne m’attends pas à vous avoir convaincu, loin de là, mais je sais que si vous avez lu l’article jusqu’ici , dès que vous verrez un requin, que ce soit en plongée, à la TV ou en aquarium, vous penserez à moi et à mon opinion, et c’est bien là l’essentiel.

Vous pouvez croire mon expérience, j’ai déjà plongé avec des requins dans leur habitat naturel, j’en ai même touché certains avec mes mains, le requin est bien loin de l’image que les médias veulent nous montrer. Et il faut arrêter le massacre, le requin est en voie d’extinction, l’écosystème sous-marin est plus qu’en danger, c’est urgent.

 

Je conclurai sur plusieurs liens pour vous documenter, ou rigoler un peu (et oui, je vous ai un peu plombé le moral, je me rattrape ;) ):

TOP 10 des plus mauvais films sur les requins

Mon rêve

Un superbe documentaire sur la pêche aux requins

Hypnose de requin

Ce que je rêverai d’avoir un jour

 

A bientôt :)

Irlandelife |
kalajing99a |
bedandkougelhopf |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Directionsunlight
| Eebenchine
| bedandko